Une offre d’emploi bien rédigée

créer une offre d'emploi
Vous avez besoin de recruter un nouveau collaborateur, vous cherchez votre premier salarié ou bien votre chef vous a confié la délicate mission de recruter le prochain stagiaire… Ne laissez pas le hasard choisir vos candidats, rédigez votre annonce de façon percutante et surtout légale pour obtenir les profils les plus compétents. Nous vous donnons toutes les clefs d’une annonce qui respectera la charte ANPE et allèchera les potentiels candidats sans recevoir des tonnes de cv inutiles.

1ère phase > La réflexion

Pour quel poste :
Il est important de bien définir votre besoin avant de rédiger votre annonce. Ne commencez pas par définir l’intitulé du poste mais plutôt son contexte, sa mission, sa place dans l’entreprise.
Il vous faut diagnostiquer vos besoins, l’environnement de travail, la place hiérarchique et les moyens techniques et financiers du poste. Imaginez ses tâches quotidiennes et les domaines d’interventions. Soyez réaliste et dites-vous que l’employé « multi fonction » n’existe pas.

Pour quel type de candidat :
Toujours dans votre phase de réflexion, imaginez les qualités personnelles et professionnelles de ce futur collègue. Aura-t-il de l’expérience, un profil plus commercial ou technique ?
Son niveau d’anglais est-il un critère déterminant, sera-t-il capable de prendre des décisions ?… Dressez un profil type en étant souple sur certains critères et inflexible sur d’autres.

2ème phase > La rédaction

Aucune mention discriminante :
Pour la rédaction, il est primordial de connaitre la « Charte du réseau net-emploi », rédigée par l’ANPE et qui impose des règles à respecter en fonction des différentes lois ou mentions dites discriminatoires.
En effet, pour résumer, les mentions ou critères suivants ne devront en aucun cas apparaitre dans votre annonce : l’origine, le sexe, les mœurs, la situation familiale, la grossesse, la race, l’ethnie ou la nation, les opinions politiques, les activités syndicales ou mutualistes, les convictions religieuses, l’état de santé, le handicap, les orientations sexuelles, l’âge, l’apparence physique, le patronyme et enfin les caractéristiques génétiques.
Tous ces critères sont discriminatoires et ne doivent pas faire partie de votre annonce.

A bannir par exemple :
Cherche jeune commercial (H/F) > discrimination sur l’Age
Poste de vendeuse > discrimination sur le sexe
Nombreux déplacements vie de famille incompatible > discrimination sur la situation familiale

Une annonce complète :
Nous venons de voir ce qui ne doit pas figurer dans votre annonce, découvrons maintenant ce qui doit y être. Une annonce mal rédigée a deux impacts négatifs : profil pas adapté et candidature peu précise voir trop généraliste. Il est donc important d’être complet mais concis.

Les éléments de base d’une annonce sont les suivants :

  • date de publication ou de mise à jour de l’offre ;
  • nom de la société sauf si votre annonce est anonyme ou gérée par un cabinet ;
  • description des missions quotidiennes et des tâches à effectuer ;
  • type de contrat et durée (CDD / CDI…) ;
  • secteur d’activité de l’entreprise ;
  • lieu de travail, zone géographique ;
  • salaire, il peut s’agir d’une fourchette.

Vous pouvez ajouter des renseignements complémentaires qui sont très utiles comme les horaires ou les modalités de réponse que vous désirez (par mail, par la poste, avec CV et lettre de motivation…).

N’oubliez pas de faire une petite description du profil souhaité avec comme critères clefs le niveau de formation, les compétences professionnelles et l’expérience. Une liste de 3 ou 4 qualités peut épurer légèrement la liste des postulants.

Les conseils plus de la rédaction :

Pour que votre annonce soit « punchy », c’est-à-dire percutante et accrocheuse. Pensez à employer un ton impliquant et adressez-vous directement aux candidats. Présentez votre entreprise sous un jour positif afin qu’il s’y projette et surtout valorisez la mission.