Accueil du site > 3 choses qui échappent aux entrepreneurs débutants

3 choses qui échappent aux entrepreneurs débutants

Si vous souhaitez entrer dans le monde de l’entrepreneuriat, vous devez non seulement maitriser votre projet, mais aussi établir un plan à suivre. La création d’une entreprise est soumise à un formalisme qui stresse plusieurs personnes faute d’informations. Nous vous dévoilons ici les trois étapes essentielles pour faciliter l’exécution de votre plan.

1.Remplir les formalités juridiques

Une entreprise possède une personnalité juridique. Comme vous, sa naissance inclut certaines démarches pour lui établir une fiche d’identité, un acte de naissance, un genre qui prend en compte sa typologie et son nom. Tout cela peut paraitre très compliqué pour les entrepreneurs débutants. Formalizi se présente à vous comme la solution facilitatrice des formalités juridiques. C’est un outil qui vous permet tout d’abord de trouver la forme juridique la plus adaptée à votre projet :

  • Une SA  ;
  • Une entreprise individuelle  ;
  • Une SARL  ;
  • Une EURL  ;
  • Une SNC  ;
  • Une SAS  ;
  • Une SASU, etc.

Ces différentes formes obéissent à différentes procédures qui déterminent le fonctionnement et la vie de votre entreprise. Si vous négligez cette étape d’identification de la forme juridique de votre société, vous pourrez échouer même avant d’avoir commencé.

2.La dénomination sociale

Le nom de votre entreprise doit refléter une identité unique. Pour ne pas choisir une dénomination qui existe déjà, vous devez prendre connaissance de l’annuaire de l’institut national de la propriété intellectuelle. La dénomination sociale de votre entreprise reste le premier atout pour une communication optimale qui vous rapproche des clients. Cependant, ne confondez pas le nom commercial avec la dénomination sociale. Celui-ci se définit comme un élément incorporel du fonds de commerce utilisé en public et faisant l’objet d’un dépôt de marque. La dénomination sociale de votre entreprise reste le nom officiel de cette dernière qui l’identifie auprès des concurrents, des fournisseurs et des consommateurs.

3.Les démarches obligatoires

Pour finaliser la création de votre entreprise, vous devez suivre d’autres démarches non moins importantes. D’abord, vous devez vous enregistrer au Registre du Commerce et des Sociétés. Ensuite, vous devez déclarer vos chiffres au fisc au titre de chaque année. Enfin, vous gagnerez à recruter un conseiller juridique pour vous guider dans vos démarches. Il saura vous défendre en cas de litiges avec les clients ou un tiers. Tout ce processus reflète une bonne image de votre société. Cela suscite l’envie des partenaires à nouer des relations professionnelles avec vous d’une part. D’autre part, les clients vous voient comme référence dans votre domaine.


© NET6TM - Suivre la vie du site RSS 2.0 - N'hésitez pas à nous contacter si vous êtes intéressés par ce site